Si vous ne pouvez pas payer votre formation, voici les différentes possibilités de prise en charge.

 

 

Lors d’une demande de prise en charge, les personnes doivent présenter à l’organisme financeur un devis personnalisé et un programme détaillé de la formation choisie, établis par l’organisme de formation.

 

Si vous êtes demandeur d’emploi ou si vous percevez le RSA

 

Prenez contact avec votre conseillé pole emploi ou une assistante sociale, vous pouvez bénéficier dans certain cas d’un financement total ou partiel auprès de Pôle emploi, du conseil Général, du Conseil Régional ou de la CAF :

 

  • Dans le cas d’un  licenciement économique avec un plan de reconversion prévu par la société pour les salariés.
  • Si vous avez cumulé des heures de DIF lors de votre dernier emploi et si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez obtenir une aide individuelle de formation (AIF) 
  • Si vous pouvez présenter au pôle emploi une promesse d’embauche

 

Si vous êtes salariés


Pour faire une demande de CIF ou de DIF, rapprochez-vous de votre employeur ou votre DRH

 

Le CIF
Le Congé Individuel de Formation(CIF), est accessible à tous les salariés ayant un CDI pour réaliser une formation, quelque soit la taille de l’entreprise et de sa forme juridique.
Vous devez faire une demande de CIF à votre employeur par courrier recommandé.

 

Le DIF
Le Droit Individuel à la Formation (DIF), donne droit à une formation pour tous les salariés en CDI ou CDD, les conditions étant différentes selon les contrats de travail.
La formation se fait en principe en dehors du temps de travail et le salarié se verra octroyer le versement d’une allocation de formation.
Vous devez faire une demande de DIF à votre employeur par courrier recommandé.

 

Si vous êtes employeurs

Si vous souhaitez bénéficier ou faire effectuer une formation à votre salarié, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre comptable ou de la chambre des métiers pour les auto-entrepreneurs.

 

La mission locale
L’aide octroyée concerne les jeunes de 18 à 24 ans dont les familles sont le plus en difficulté financière. Vous devez vous rendre à la mission locale qui dépend de la commune d’habitation.

 

L’Agefiph :
Concerne les bénéficiaires de l’article L 52012-13 du code du travail
*Les personnes reconnues travailleur handicapé
*Personne titulaire d’une pension d’invalidité
*Bénéficiaire d’allocation d’adulte handicapé AAH
Les personnes souhaitant bénéficier d’une aide financière par le biais de l’agefiph doivent élaborer un projet avec un conseiller du cap emploi. Le dossier sera présenté à la commission de l’agefiph qui accordera ou rejettera l’aide.